23 mars 2018

Buffles

du Parc National d'Arly

Eléphants

du Ranch de gibier de Nazinga

Crocodiles

du Ranch de gibier de Nazinga

Bubale

du Parc National d'Arly

- Intranet

- Forum

- Livre d'or

- Webmail

- Sondage

- Nous contacter

- Plan du site

- Réservation




FAUNE, FLORE, TOURISME

FLORE, FAUNE, TOURISME

La végétation de la réserve de biosphère de la mare aux hippopotames a fait l’objet de nombreuses études. Toutes les études sont unanimes sur sa richesse floristique. La végétation est l’un des facteurs qui fait de cette zone une particularité au niveau du pays et a contribué à son érection en réserve de la biosphère et en site Ramsar.
Une cartographie de la végétation faite en 1993 a permis de distinguer une végétation aquatique et des zones d’inondation, des forêts galeries (6,4 %), une forêt dense sèche (secteur de la source), des forêts claires, des savanes arborées (53,1 %), des savanes arbustives (10,1 %), de une végétation sur cuirasse (24,7 %) (TAÏTA, 1997).
Les espèces ligneuses dominantes de la forêt galerie sont Berlinia grandifflora, Vitex doniana, Cola cordifolia, Khaya senegalensis, Erythrophleum guineensis, Diospyros mespliliformis, Mitragina inermis, Ipomea rubens. Celles de la savane sont Afzelia africana, Isoberlinia doka, Terminalia sp, Vitellaria paradoxa.

POTENTIALITES FAUNIQUES

Des inventaires pédestres de la faune de mammifères ont été réalisés par l’Unité de Conservation de la Faune des Hauts Bassins en 2003, 2004 et 2006. Ces inventaires ont signalé l’existence de quatorze (14) espèces de mammifères.Ce sont : l’Eléphant, le Bubale, le Phacochère, le Chacal, le Vervet, le Céphalophe de Grimm, l’Ourébi, le Céphalophe à flanc roux, le Guib harnaché, le Cynocéphale, le Zorille, la Civette, le Patas, l’Hippotrague. Actuellement, à ces espèces il faut ajouter l’Aulacode et le Lièvre.
Quant à la faune amphibie, un inventaire réalisé en 2004 nous renseigne de la présence d’une soixantaine d’Hippopotames repartis en trois groupes de plusieurs individus.

En 1989, la faune aviaire de la RBMH a été décrite et on notait l’existence de près de 200 espèces d’oiseaux. Une autre étude menée entre 1983 et 1997 a permis de recenser 300 espèces.
D’autres composantes de la faune ont été aussi recensées et concernent les crocodiles, les varans du Nil et les Pythons.

POTENTIALITES TOURISTIQUES
Un inventaire a été effectué en juillet 2016 avec l’appui du Partenaire Technique et Financier le "Projet PRE-FIE" Fonds d’Intervention pour l’Environnement. On dénombre :
- des hauts fourneaux sur un ancien site d’extraction de fer
- un mirador
- les salines naturelles
- source d’eau
- rivières et crocodiles sacrés
- les galeries forestières
- sites sacrés ouverts au public
- la faune sauvage

Adresse: 01 BP 582 Ouagadougou 01 T él.: (226) 50356415 Fax.: (226) 50357334 contact@ofinab-burkina.org