29 septembre 2017

Buffles

du Parc National d'Arly

Eléphants

du Ranch de gibier de Nazinga

Crocodiles

du Ranch de gibier de Nazinga

Bubale

du Parc National d'Arly

- Intranet

- Forum

- Livre d'or

- Webmail

- Sondage

- Nous contacter

- Plan du site

- Réservation




Potentialités

Faune et végétation

Le parc est l’un des derniers réservoirs de biodiversité de la région qui l’abrite. Sa position géographique en zone soudano-sahélienne offre des paysages variés composés de savanes arborées et arbustives et de galeries forestières. Sur cet habitat, évolue une faune riche et variée.

Au titre des mammifères, l’éléphant reste l’espèce emblématique du parc et qui a façonné depuis belle lurette l’image de la localité de Boromo sur le plan national et international. En outre l’éléphant, les mammifères facilement observables sont : l’hippotrague, le phacochère, le guib harnaché et les patas.
Au titre de la faune aviaire, un inventaire récent (BELEMSOBGO, 2013) dresse une liste non exhaustive de 103 espèces parmi lesquelles on peut citer la pintade, le francolin, le héron, la poulette de rocher, l’outarde, le vanneau, la tourterelle, le ganga, le martin pêcheur, le touraco, le guêpier, l’ombrette, le rollier, le calao, l’hirondelle, le souimanga, le moineau, le tisserin…
En dehors des mammifères et des oiseaux, on rencontre dans le parc, des crocodiles, des tortues, des varans et diverses espèces de poisson.

Hydrographie

Le parc dispose d’un important réseau hydrographique dont le principal est le fleuve Mouhoun (l’ex Volta Noire) qui prend sa source au Sud-Ouest de Bobo-Dioulasso. Ce réseau est alimenté par les rivières Grand Balé et Petit Balé qui se joignent à l’intérieur de l’entité forestière dans le Mouhoun avant de poursuivre son chemin vers le Ghana. Si le Mouhoun est pérenne, le Grand Balé et le Petit Balé sont quant à eux temporaires. On note la présence de points d’eau aménagés pour favoriser le développement de la faune. Il s’agit de deux (02) mini-barrages et de cinq (05) mares communément appelées boulis.

Potentialités culturelles

Certains villages riverains du parc abritent des éléments touristiques constituant des curiosités à découvrir. Ces éléments sont chargés d’histoire et de culture. Selon SAWADOGO (2011) nous pouvons citer :

  • la forge traditionnelle de Oury, construite sous forme de hangar admirable est la première forge du Burkina. Elle constitue un lieu sacré où des bénédictions sont demandées ;
  • la l’historique mosquée de Ouahabou, symbole de l’implantation de l’islam dans la région ;
  • la mare aux crocodiles sacrés et le piège aux hyènes de Ouroubonon ;
  • le village de Nanou avec le palais du chef de village, la mosquée et la poterie qui sont caractéristiques ;
  • le festival des marionnettes géantes de Boromo

Adresse: 01 BP 582 Ouagadougou 01 T él.: (226) 50356415 Fax.: (226) 50357334 contact@ofinab-burkina.org