29 septembre 2017

Buffles

du Parc National d'Arly

Eléphants

du Ranch de gibier de Nazinga

Crocodiles

du Ranch de gibier de Nazinga

Bubale

du Parc National d'Arly

- Intranet

- Forum

- Livre d'or

- Webmail

- Sondage

- Nous contacter

- Plan du site

- Réservation




Mot du DG

Bienvenu sur le site de l’Office National des Aires Protégées (OFINAP) et restez en notre compagnie.

L’OFINAP est une structure para-publique du Burkina Faso ayant la charge de la gestion des aires protégées du pays.
Le Burkina Faso compte plus de 77 forêts classées et aires de conservation communautaires à vocation faunique couvrant une superficie de 3.548.371 ha, soit 13 % du territoire national. Ces aires protégées comprennent :

  • deux (2) parcs nationaux (390 500 ha) ;
  • quatre réserves totales de faune (298 500 ha) ;
  • sept (7) réserves partielles de faune (2195200 ha) ;
  • un (1) ranch de gibier (91 300 ha) ;
  • un (1) refuge local ;
  • deux (2) forêts classées à vocation faunique (Deux Balé et Dibon, 81.000 ha) ;
  • quatre (0)zones cynégétiques (154 246 ha) ;
  • des zones villageoises d’intérêts cynégétiques en cours de constitution.
  • deux (2) Réserves de la Biosphère : Parc National du W (350 000 ha) et la mare aux hippopotames de Bala (19 200 ha) ;
  • quinze (15) zones humides Ramsar totalisant 1 320 682 ha.

La diversité biologique des aires protégées est caractérisée par la présence de 128 espèces de mammifères, 518 espèces d’oiseaux, 1015 espèces de plantes (Thiombiano A. & Kampmann D. édit 2010, biodiversité de l’Afrique de l’Ouest ; tome II) et 60 espèces de reptiles et batraciens (SP/CONAGESE 1999).
Les espèces fauniques emblématiques sont entre autres l’éléphant (Loxodonta africana), le lion (Panthera leo), le buffle (Syncerus caffer brachyceros), l’hippotrague (Hippotragus equinus), l’hippopotame (Hippopotamus amphibius), le léopard, le guépard, le calao d’abyssinie, le marabout, le crocodile du Nil,

L’OFINAP assure la gestion des aires protégées mises sous sa tutelle à travers un ensemble d’actions d’aménagement, de protection et de valorisation.
La valorisation est l’activité pourvoyeuse de revenues pour le financement des activités d’aménagement et de protection. La valorisation porte sur :
Le tourisme de vision dans le Ranch de Gibier de Nazinga, le parc national d’Arly, le parc national des Deux Balé, la réserve de biosphère de la mare aux hippopotames ;
La chasse sportive dans le ranch de gibier de Nazinga ;
La pêche commerciale et sportive dans le Ranch de Gibier de Nazinga, le parc national des Deux Balé et la réserve de biosphère de la mare aux hippopotames ;
L’exploitation du bois de feu dans la forêt classée de Maro.

La gestion des aires protégées se fait dans un contexte de changements climatiques avec son cortège de modification des habitats mais également dans un contexte de pressions anthropiques de plus en plus grandes sur les ressources naturelles en général et celles des aires protégées en particulier.

Vous êtes alors invité à soutenir la conservation et la gestion durables des ressources naturelles et des aires protégées à travers des actions d’informations, de sensibilisation, de plaidoyer etc.

Vous êtes en outre invités à découvrir les merveilles de la nature au Burkina Faso pays des HOMMES INTEGRES et particulièrement dans ses aires protégées.
Merci pour votre visite.

Vive les aires protégées pour que vive la conservation de la biodiversité

Le Directeur Général

Adresse: 01 BP 582 Ouagadougou 01 T él.: (226) 50356415 Fax.: (226) 50357334 contact@ofinab-burkina.org